Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cosmétiques naturels de qualité bio : hydrolats, macérats huileux, baumes (Pontarlier, Frasne, Doubs, Jura, Suisse)

Afin de vous apporter des ingrédients naturels de haute qualité et les plus purs possibles, nous cueillons les végétaux dans des endroits éloignés de toute pollution, dans le respecte de la nature. 

🌸Les Eaux Florales sont des actifs précieux pour notre santé : il s’agit d’un extrait de plante obtenu par distillation et entrainement à la vapeur d’eau. L’hydrolat au cours de ce processus s’est chargé de molécules actives issues de la plante. L’ Eau Florale est très bien tolérée par la peau contrairement à l’huile essentielle dont elle se sépare à la fin du processus de distillation.
Les propriétés, pour une même plante, des Hydrolats et Huiles Essentielles sont donc identiques.

🌸Les macérats huileux/extraits de plante sont obtenus par la macération de la plante dans de l’huile végétale biologique (infusion), ce qui permet d’obtenir des huiles gorgées des principes actifs des plantes.

🌸100% naturel, les baumes naturel sont recommandé pour hydrater, nourrir et réparer les peaux sèches. Leurs associations aux plantes sauvages leur confèrent des propriétés spécifique comme le SOS BOBO ou le PLANTAIN pour soulager les piqûres. 

Découvrez notre gamme ci-dessous : 

Cosmétiques naturels de qualité bio : hydrolats, macérats huileux, baumes (Pontarlier, Frasne, Doubs, Jura, Suisse)
Cosmétiques naturels de qualité bio : hydrolats, macérats huileux, baumes (Pontarlier, Frasne, Doubs, Jura, Suisse)
Cosmétiques naturels de qualité bio : hydrolats, macérats huileux, baumes (Pontarlier, Frasne, Doubs, Jura, Suisse)
Cosmétiques naturels de qualité bio : hydrolats, macérats huileux, baumes (Pontarlier, Frasne, Doubs, Jura, Suisse)
Cosmétiques naturels de qualité bio : hydrolats, macérats huileux, baumes (Pontarlier, Frasne, Doubs, Jura, Suisse)
Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article